Contrastant avec la situation existante, l’hypothèse de base du projet consiste à envisager ce qui n’est encore qu’un agrégat disparate de parcelles comme un tout fonctionnel et formel. Les démolitions proposées permettent de créer un bâtiment exprimant clairement la symbiose entre les activités projetées ainsi que de donner respiration et cohérence au fonctionnement de la cour.

  • Localisation: Comines
  • Programme: Bureaux
  • Surface: 2.370 m²
  • Année: Études en cours
  • Stade: Dossier d'exécution
  • Marché: Privé
  • Maître d’ouvrage: ASBL Solidarité Hainaut Picardie I Mutualités Chrétiennes

Le souci d’intégration dans le contexte urbain a guidé la conception depuis le stade de l’esquisse. Il se manifeste d’abord par le gabarit en R+2 du projet et dans les jeux de retraits animant sa volumétrie, jeux qui définissent en creux l’entrée du bâtiment et le raccorde aux constructions attenantes.
Ensuite, l’insertion contextuelle est aussi mise en œuvre dans le rythme et les dimensions des baies.
L’alternance entre deux types de baies de proportions différentes créent une transition entre les langages des bâtiments voisins et distingue clairement les espaces communs des locaux privatifs.
Enfin, grâce au choix d’une brique de ton rouge-brun, le volume du projet s’intègre avec élégance et sobriété dans les tons dominants de la rue Wervicq.

< >