Implanté à Anderlecht, le long du canal Bruxelles-Charleroi, le projet City Dox s’inscrit pleinement dans la dynamique de développement urbain durable dont l’ambition est de développer un nouveau quartier de ville.
Notre projet (bâtiment C), ouvert sur l’espace public, prévoit des commerces et des services intégrés au rez-de-chaussée tandis que les étages comprennent une maison de repos de 181 lits et une résidence-services de 71 appartements en 2 entités clairement scindées avec une mitoyenneté marquée, chaque entité disposant ainsi de son parking et de son jardin d’agrément.

  • Localisation: Anderlecht
  • Programme: MRS de 181 lits
  • Surface: 10.789 m²
  • Année: 2018
  • Marché: Privé
  • Maître d’ouvrage: Atenor - Immobilière de la petite Ile s.a.

La maison de repos et de soins s’organise côté boulevard Industriel et rue de la Petite Ile à partir du niveau +0 (hors commerces) jusqu’au niveau +7. Son entrée principale est située à l’angle du bâtiment et s’organise en duplex avec le niveau +1. Le niveau 1 comprend l’ensemble des fonctions communes de la maison de repos s’ouvrant largement sur le jardin ainsi qu’une unité de vie de 14 lits. Les niveaux 2 à 7 comprennent entre 21 et 31 lits, 2 unités de vie pour personnes désorientées sont prévues aux niveaux 6 et 7. Le jardin, de plain pied avec le niveau 1, est aménagé en superstructure des parkings.

Afin de diminuer les émissions à effet de serre, il faut concevoir les nouveaux bâtiments en tenant compte d’une consommation énergétique rationnelle. L’ordonnance « PEB » traduit cet objectif et cette philosophie a été suivie lors de la conception du projet dans lequel on tend à réduire le niveau d’énergie primaire. Pour atteindre ce but, nous prêtons surtout de l’attention au coefficient global de transmission thermique des parois qui sera inférieur au niveau réglementaire K45 d’application.

< >