C’est le jardin qui définit le Home Jourdan. Il est un havre dans une ville bruyante, un espace lumineux et calme dont les limites sont clairement définies par le bâti. Notre volonté est de laisser le jardin actuel intact tout en augmentant sa taille, de multiplier les liens entre celui-ci et le bâti et d’éloigner la voiture le plus possible en bordure de terrain.

  • Localisation: Koekelberg
  • Programme: RS de 30 apartements
  • Surface: 2.310 m²
  • Année: En cours
  • Stade: Chantier
  • Association: Ellyps sa I Genie Tec Belgium sprl
  • Marché: Public
  • Maître d’ouvrage: CPAS Koekelberg
  • Divers: Basse énergie: K31

Actuellement le bâti et les fonctions du voisinage immédiat se tournent le dos. Celles-ci pourraient pourtant bénéficier de nombreuses synergies si elles se rencontraient. Ainsi, l’école, le foyer koekelbergeois, la résidence-services et la maison de repos pourraient tous profiter de liens intergénérationnels. Nous avons intégré cette dimension au cœur de notre projet et avons conçu un espace de rencontre qui pourra engendrer de nombreuses connections : garderie, école des devoirs, animation, etc. Cet espace où les générations se rencontrent est l’espace où le jardin rencontre le bâti, c’est le jardin d’hiver, vaste et lumineux.

Ce jardin d’hiver est situé entre la maison de repos et la résidence service (au centre du bâtiment actuel de la maison de repos). Il se veut espace de transition et de rencontre entre le restaurant de la maison de repos et le séjour ainsi que les appartements de la résidence-services.

Les circulations communes des résidences-services sont organisées autour du jardin d’hiver. Ce qui apporte à celles-ci une qualité de vie hors du commun et permet d’éviter de longs couloirs sombres et sans vie. Les appartements se déploient le long des façades, ce qui permet un éclairage optimal et des balcons généreux. Un sas y génère un filtre avec les circulations communes et sépare la zone de nuit de la zone de jour.

Nous avons conçu notre projet de manière à limiter son empreinte écologique, en recourant autant que possible à des solutions passives, mais aussi actives. Nous avons développé une approche bioclimatique dans le choix de l’orientation des espaces et adopté une conception optimale pour l’enveloppe afin de tirer le meilleur parti des conditions du site et son environnement.
Notre bâtiment est compact afin de réduire les déperditions et les consommations d’énergie. Les hypothèses de dimensionnement ont permis de choisir des solutions visant à atteindre une consommation de 25kWh/m².an correspondant à des performances de bâtiment très basse énergie. Les chaudières gaz existantes sont remplacées par 2 nouvelles chaudières gaz à condensation, modulantes de la moitié de la puissance totale (régime 70-50°C), afin de garantir des rendements de production très élevés.

< >